http://le-grand-duduche.cowblog.fr/images/menu/accueil.png           http://le-grand-duduche.cowblog.fr/images/menu/mail.png           http://le-grand-duduche.cowblog.fr/images/menu/amis2.png           http://le-grand-duduche.cowblog.fr/images/menu/favori.png         http://le-grand-duduche.cowblog.fr/images/menu/face.png          http://le-grand-duduche.cowblog.fr/images/menu/cow.png

   A quelques jours du vingtième anniversaire de la Convention Internationale du Droit de l'enfant, la députée et pédiatre UMP Edwige Antier va déposer un projet de loi visant à interdire tout type de châtiments corporels dont la célèbre fessée. Elle propose ainsi d'inscrire dans la Code Civil cette loi qui semble pourtant déplaire à près de 82 % des français selon un sondage TNS Sofres publié sur Ouest France. La députée déclare quant à elle que " plus on lève la main sur un enfant, plus il devient agressif " . De plus, de telles lois sont dors et déjà appliquées dans 18 pays européens.
   Et vous ? Que pensez vous d'une législation sur la fessée ? Si vous êtes parents, avez vous déjà donné des fessées à vos enfants ? Si vous ne l'êtes pas, qu'en pensez vous ?
   Je ferais par la suite une synthèse de vos différents avis et du débat éventuel avant de vous donner ma propre opinion sur ce sujet.
   A vos claviers !

http://le-grand-duduche.cowblog.fr/images/articles2009/50.jpg

Contestations

Contestez !

Par Plume le Lundi 23 novembre 2009 à 18:19
Vi j'en ai entendu parler !
Ben... ça sert à quoi de faire des enfants si on peut pas leur taper dessus ? :o
Fin moi je me suis pris des gifles/fessées de la part de mes parents, et a priori ça ne m'a pas traumatisée, je me porte très bien, et je ne pense pas être quelqu'un de violent^^ (je pratique la guerre psychologique moi héhé).
Fin voilà je pense que parfois y'en a besoin pour remettre les idées en place de l'enfant quand il dépasse les bornes...
Après c'est peut-être dans le but d'éviter les "débordements", genre les parents qui tabassent leurs enfants... mais pour ceux-là, je doute que cette loi change quelque chose.
Par t0in0u le Lundi 23 novembre 2009 à 18:36
En plus d'être une loi des plus idiotes elle est des plus inapplicables. On va faire quoi ? Mettre une caméra chez tous les parents ? Mettre un flic dans chaque maison ?
Le but d'une loi c'est pas de servir de support masturbatoire pour avoir bonne conscience mais c'est bel et bien d'être appliquée.
Surtout qu'une fessée n'a jamais fait de mal à personne. C'est même bon pour la circulation sanguine, parait-il. J'ai dit une, pas quinze, évidemment.

Surtout qu'à mon humble avis de citoyen certes révolté mais néanmoins lambda, il y a bien plus important à faire à l'heure actuelle plutôt que de suivre les lubies d'une pédiatre qui a pignon sur rue pour débiter des aberrations concernant l'éducation des enfants.
Par clem le Lundi 23 novembre 2009 à 18:40
J'ai du recevoir deux trois fessées et une trentaine de gifles dans mon enfance et je me trouve franchement pas traumatisée, je veux dire que quand il faut etre ferme ça peut être une solution même si, je pense, ce ne doit être en aucun cas un défouloir pour les parents.
Mon père, quand je me plaignais parce que mes copines de classes ne recevaient pas de gifle (du genre "si tu me gifles je fugue) il me disait que c'était autorisé par la loi si on avait pas de tracdes. (attention hein mon père est pas quelqu'un de violent vraiment je crois que j'ai jamais recu un coup que j'avais pas mérité.)
Donc je suis contre légiférer pour légiférer parce que de toute façon y'a des enfats battus depuis toujours et c'est pas une loi qui va faire changer les choses. A la limite, interdir la fessée je peux comprendre (j'avoue que c'est humiliant quand même) mais les gifles non.
Par Elora le Lundi 23 novembre 2009 à 18:48
Bah, je pense que c'est un peu con. Comme dit Plume, m'étonnerais fort que les parents qui tabassent leurs enfants arrêtent de le faire après le passage de cette loi.
Qui plus est, les parents en manque d'autorité pourront se "cacher" derrière.
Et, moi qui me suis prise des fessées, je ne crois pas être pour autant violente/agressive ou autre chose.
D'ailleurs, il n'y a pas que la "violence" (oui, entre guillemets car elle peut être toute relative) physique. On fait quoi de la violence morale ? On interdit aux parents de crier ?
Soit dit en passant, cette violence morale peut être pire que la violence physique...
Bref, plutôt contre.
Par atom-of-the-end le Lundi 23 novembre 2009 à 19:09
Le problème, c'est que ce genre de comportement ne peut se corriger avec une législation. La maltraitance (qui est punissable légalement et c'est tant mieux, quoi que, peut on considérer qu'enfoncer des tiges de bambous sous les ongles de son enfant avant d'y mettre le feu relève de la maltraitance ?), est un comportement auquel il faut évidemment mettre un frein pour protéger l'enfant. La fessée, bien qu'inappropriée dans un contexte éducatif (plus sympathique dans un contexte d'ordre sexuel entre deux adultes consentants), est généralement (enfin espérons le) occasionnelle, et je pense que c'est à cette pratique occasionnelle que la loi fait allusion (Puisqu'il serait redondant de vouloir punir la maltraitance puisqu'elle est déjà punissable... Vous suivez ? Très bien).

Cette habitude culturelle qui vise à faire rougir les fesses de nos bambins doit avant tout se corriger non pas par la loi, mais par la sensibilisation. Je ne dis pas qu’on surprotège les enfants, loin de la, mais on sait tous pertinemment que lors de séparations, l’intimité des couples est mise à nue afin de décider à qui il est préférable de confier la garde d’un enfant, il faudrait donc éviter de donner une base juridique aux allégations qui ont parfois fait beaucoup de tort à certains parents. Je pense notamment aux accusations d’attouchement dont beaucoup de parents furent injustement accusés par un ex-mari ou une ex-femme qui désirait la garde et jouait sur la psychose médiatique de ces dernières années, et qui s’avère être une accusation pas toujours évidente à prouver, mais dont l’innocence reste encore plus difficile à faire valoir dans la bataille qui déchire certaines familles. Ne va-t-on pas offrir un nouveau stratagème à certains parents trop procéduriers ? Après tout, un parent qui a donné une fessé à un son enfant n’est pas non plus forcément un bourreau, ni un mauvais parent, mais ce qu’on retiendra, c’est qu’il a enfreint la loi, au risque de le traiter comme un bourreau psychopathe.

A mon sens, c’est une loi qui en est dénué. A la rigueur, il serait plus intéressant de faire rentrer la fessée dans le cadre de la maltraitance, dans une certaine mesure (Fréquence des fessées et où trouve-t-elle ses « justifications », s’il y’a des séquelles physiques et psychologiques, utilisation d’accessoires - Martinet, fouet, barbelés, tessons de bouteilles, ceinture - etc…)
Blague à part, je reste sur ma position première : bien que la fessée soit répréhensible d’un point de vue éthique, c’est un comportement à corriger par la sensibilisation, pas à diaboliser par la loi.
Et si ça continue, on ne pourra brimer les enfants que psychologiquement. Bordel.
Par maud96 le Lundi 23 novembre 2009 à 19:54
Contrairement à ce que je lis sur certains sites français, au Canada, la fessée ou les châtiments corporels aux enfants infligés par leurs parents sont toujours constitutionnels (article 43 de la constitution, réaffirmé le 30 Janvier 2004 par la Cour Suprême).
Dans ma famille, on ne "fessait" pas : je suis donc incompétente pour dire si ça fait du bien ou non... mais j'ai connu une fois ou l'autre le "tu seras privée de dessert"... Evidemment, c'était toujours parce que mes grands frères m'avaient pincée, tiré les cheveux, cassé mes poupées ou autres sévices affreux. Ma réponse est donc que la fessée est inutile pour les petites filles, mais indispensable pour la bonne éducation des garçons, petits ou moyens (disons la baguette à partir de 5 ans pour préserver leur pudeur) !
Par 100choses le Mercredi 25 novembre 2009 à 12:22
C'est vraiment le grand n'importe quoi, j'ai reçu, étant petite, quelques fessées, giflles..quand je le méritais. Et franchement ça ne m' a pas traumatisé ni fait de moi quelqu'un de violent!!! Et j'en veux absolument pas à mes parents d'avoir agi ainsi.
Ils espèrent quoi en faisant une telle loi? Supprimer la violence parentale, parce que oui certains parents battent leurs enfants, mais il dit qu'il voit pas le rapport, et c'est pas une telle loi qui changera qqchose.
Par kaa le Mercredi 25 novembre 2009 à 14:42
Au risque de me démarquer de tous les autres commentateurs, je voterai pour le "not fessée"
Par invidia le Mercredi 25 novembre 2009 à 18:43
Moi je suis pour la fessée. J'en ai reçu, et pas qu'un peu, j'en suis pas morte. Je ne suis pas traumatisée non plus. Et je ne pense pas que ce soit "réservée à des adultes consentants" seulement. Donner une fessée ne veut pas dire forcément faire mal à l'enfant, une ou deux tapes sur les fesses c'est pas grand chose, et c'est même moins "brutal" je trouve que de se prendre une claque dans la figure, franchement..
Par kaa le Mercredi 25 novembre 2009 à 19:30
Il est bien entendu évident que mon avis s'étend à toute punition corporelle !
Par DarkRiketz le Mercredi 25 novembre 2009 à 22:39
perso j'me suis déjà fait corriger physiquement, comme, je pense, la plupart des gens dans leur enfance, et j'en suis pas mort.
je suis quelqu'un de très gentil et je sais avec certitude que ni mon orgueil démesuré, ni mon cynisme incroyable, ni mon humanisme exacerbé ni mon penchant naturel pour l'ironie et la violence verbale ne sont hérités des punitions corporelles que j'aie pu subir plus jeune.

et en plus, tôt ou tard, il arrive forcément qu'une fessée soit nécessaire. ça forme l'éducation et l'enfant évite de refaire le con après ça, pour pas avoir de second service.
Par rirounette le Lundi 30 novembre 2009 à 19:24
Si vous remarquer bien, les gens fessés dans leur enfance son contre cette loi. Donc ayant subit la fessée, ils vont reproduire la même chose sur leur (futurs) enfants. Je pense que la violence n'est pas la solution. Une loi n'est peut-être pas la solution mais au moins, ça ouvre le débat et en fait parler. Donc c'est pas si bête que ça!
Par rien.a.voir le Mardi 1er décembre 2009 à 11:30
Comme c'est mignon ces commentaires de bisounourse :)
ex :
Demain votre enfant vous dit : "tu m'degouttes toutes façon t'es qu'un(e) con/conne"

et là vous prenez votre enfant dans un coin et soit :
1 : une bonne fessé ou claque et après attendre qu'il ait finit sa crise puis lui dire que si il recommence il y aura encore droit

ou

2 : "tu sais Mohamed, dire des gros mots ce n'est pas bien, je te demande donc de ne plus jamais recommencer !"

ah, ça c'est sûr l'enfant il va comprendre, j'en doute pas. :)
Franchement j'ai une raison de plus pour ne pas vouloir de gamin là.. Sinon c'est quand la loi qui nous interdira de les engueuler sous peine d'être menacé de torture psychologique ?
Par invidia le Mardi 1er décembre 2009 à 13:45
Rien a voir, y a pas que des commentaires contre un, moi je suis pour. Lol, n'empêche que j'aime ton commentaire.
Franchement une fessée n'équivaut pas forcément à quelque chose de violent. Et je pense qu'un gamin à qui on a toujours "fait la leçon" avec des mots plutôt qu'avec des gestes aura plus tendance à se dire plus tard "oh c'est pas grave si jfais cette connerie, mes parents vont juste m'engueuler un peu".
Par kaa le Mardi 1er décembre 2009 à 14:11
Tu exprimes tout à fait ma pensée ^^
Par Grand.P.and.Cie le Mardi 1er décembre 2009 à 16:52
Je trouve, que les enfants deviennent de plus en plus difficile à vivre. il faudrait inventer quelque chose d'autre alors, parce que, juste parler, je ne sais pas si cela suffira. Après je dis ça, je dis rien. Je n'ai pas d'enfants, je ne peux juger, juste, je regarde ce qui se passe.
Par SophieCoulon le Lundi 6 novembre 2017 à 16:32
Incroyable boulot, merci beaucoup pour ce boulot que vous faîtes !
 

Contestez !









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://le-grand-duduche.cowblog.fr/trackback/2935446

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast